Mars 2015 Artiste du mois | Wendy Carney

Félicitations à notre artiste du mois de mars, Wendy Carney! Elle a été finaliste au concours artistique annuel du magazine The Artist’s . Sa peinture North End Flavors est ci-dessous. Continuez à faire défiler pour voir ce que Carney a à dire à propos de son processus et du temps incroyable où elle a été abasourdie de voir son propre travail chez un ami!

Boston, MA www.wendycarney.com

Mars Artiste du mois

North End Flavours (huile sur toile de lin, 18 × 24)

Je suis allé à une exposition multi-artistes à la recherche d’art pour décorer ma maison et, alors que je me promenais, je devenais de plus en plus convaincu que j’étais capable de me peindre. Au lieu d’acheter des peintures ce jour-là, j’ai acheté du matériel d’artiste, je suis rentré chez moi et j’ai commencé à peindre. J’ai passé beaucoup de temps à m’initier à l’art – techniques, styles, médiums, éclairage, composition, etc. Après avoir accroché mes tableaux chez moi, des amis ont commencé à les acheter et, par le bouche à oreille, a commencé à vendre un flux constant de peintures de la commission.

Je peins avec des huiles. Le réalisme, avec son utilisation convaincante de la lumière, de la couleur et des détails, est le moyen le plus efficace pour moi de capturer et de partager l’histoire que j’essaie de raconter. Le North End de Boston regorge d’histoires, du passé et du présent, riches en couleurs, en saveurs et en odeurs. Quand j’ai vu ce présentoir à épices dans un petit magasin du coin, j’ai eu l’impression d’être une représentation tellement incroyable de la vie vibrante là-bas que je savais que je devais le peindre.

Je ne dessine rien sur ma toile, sauf parfois un contour vague. Mes peintures étant réalistes et finement détaillées, je peins par petites sections, en commençant par le coin supérieur gauche et en me déplaçant sur la toile. Ma palette de couleurs est généralement composée de blanc titane, noir ivoire, ocre jaune, terre d’ombre brûlée, terre d’ombre crue, citron jaune ou cadmium pâle, outremer et rouge cadmium. J’ai un penchant particulier pour la couleur rouge.

Les parties de North End Flavours que j’ai le plus aimé peindre étaient aussi les plus difficiles. J’aimais peindre les bouteilles en verre. Les variations de couleur à l’intérieur du verre et les reflets étaient difficiles à décrire avec la précision que je recherchais, mais il était également très agréable de mélanger et de manipuler la peinture pour créer une perception de transparence, de substance et de transparence. douceur tout à la fois.

Une fois, une très bonne amie m’a emmenée dans sa chambre d’amis pour me montrer le tableau qu’elle avait accroché au mur. J’ai été choqué parce qu’il y avait une de mes peintures sur le mur! Il avait été vendu lors d’un spectacle quatre ans auparavant. Il s’est avéré que mon amie avait acheté le tableau avant même que nous nous connaissions, et même après notre rencontre, elle ne réalisa toujours pas que j’étais l’artiste avant bien plus tard.

Je peins parce que je me sens obligé de révéler des histoires qui font partie des scènes quotidiennes et des objets qui nous entourent. Les encouragements de mes enfants m’ont aidé à atteindre des objectifs plus ambitieux dans mon travail et dans ma vie et je tiens à les remercier pour leur soutien, leur gentillesse et leur amour sans fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − trois =