Novembre 2013 Artiste du mois | Chris Breier

Félicitations à Chris Breier! Il est notre artiste du mois de novembre. Breier a été finaliste au 29e concours d’art annuel du magazine The Artist’s . Sa peinture, One Eighty (acrylique, 18 × 24) est ci-dessous. Faites défiler vers le bas pour en savoir plus sur l’art de Breier!

www.cbreier.com ~ Williamsville, NY

One Eighty (Acrylique, 18x24) de Chris Breier

One Eighty (acrylique, 18 × 24) de Chris Breier

Le dessin est quelque chose qui m’a intéressé dès mon plus jeune âge, prenant des cours de dessin, de peinture et de photographie tout au long du lycée. J’ai étudié les beaux-arts au Niagara County Community College et obtenu un baccalauréat en beaux-arts de l’Université de Buffalo en gravure. Je continue à apprendre l’art à travers les livres et en participant à des ateliers occasionnels, mais je gagne ma vie en tant que graphiste. Je travaille dans l’imprimerie et le graphisme depuis 1995.

Je travaille dans l’acrylique, les médiums à dessiner et la photographie numérique. L’acrylique est mon médium préféré car il est pratiquement sans odeur, se nettoie à l’eau et peut être utilisé pour imiter une variété de médiums traditionnels.

Expérimenter de nouveaux outils et techniques est une chose pour laquelle je passe du temps sur une base régulière. Récemment, j’ai commencé à travailler avec un iPad pour dessiner et peindre numériquement. J’utilise l’iPad comme carnet de croquis pour explorer de nouvelles idées et techniques. Dessiner avec un stylet (ou un doigt) sur un écran tactile est beaucoup plus direct que dessiner avec une souris sur un ordinateur traditionnel.

Je travaille simultanément dans l’abstraction et le réalisme depuis l’université. Je ne pense pas qu’ils soient séparés et j’apprécie l’interaction entre les deux approches de la création artistique. Mon travail de représentation consiste principalement en paysages et natures mortes.

Un Quatrevingts peut sembler être entièrement abstrait, mais il a été inspiré par des sujets du monde réel. Par exemple, les formes calligraphiques sombres vers le coin inférieur droit sont les espaces négatifs entre les branches d’un arbre. Les formes géométriques à l’arrière-plan sont basées sur les pylônes de transmission d’énergie situés près de la rivière Niagara.

Les documents de référence sont utiles que je travaille de manière abstraite ou représentative. Je commence donc par faire des dessins et prendre de nombreuses photographies. Il est plus efficace de résoudre les problèmes potentiels dans ces premières étapes en réalisant des esquisses miniatures de base. Si je travaille de manière abstraite, je peux coller des images pour souligner les éléments abstraits.

Quand je suis satisfait de l’idée de peindre, je commence par dessiner les proportions de base sur une toile peinte. Le dessin préliminaire est très basique; sinon, j’aurais peur de le peindre. Lorsque je suis prêt à appliquer la couleur, mon objectif est de développer toutes les parties de la peinture en même temps.

Ma palette de couleurs est composée de couleurs primaires, de noir, de blanc et de quelques neutres. Les pigments utilisés dans la fabrication des couleurs primaires ne sont pas entièrement purs. Il est donc judicieux de disposer de plusieurs versions. De plus, les couleurs opaques et transparentes offrent plus d’options pour la superposition des couleurs. Les couleurs primaires que j’utilise sont les suivantes: bleu outremer, bleu phtalocyanine, quinacridone cramoisi, rouge moyen cadmium, jaune moyen azo et jaune cadmium.

Mis à part le noir et le blanc, les neutres prémélangés que j’utilise le plus souvent sont l’oxyde jaune, la terre de Sienne brute, la terre de Sienne brûlée, la terre de combustion brûlée, la teinte verte foncée de Hooker et le gris neutre. C’est plus efficace que d’avoir à mélanger toutes les couleurs à partir de rien et c’est plus économique: les couleurs neutres sont généralement fabriquées à partir de pigments moins coûteux.

La difficulté pour moi a toujours été de savoir quand arrêter. La ligne est mince entre un tableau fini et un tableau surmené. Quatre-vingts ont traîné dans mon studio pendant une semaine avant que je puisse comprendre ce que je devais faire pour le compléter. C’est l’un de ces cas où j’ai pensé que c’était fini, mais j’avais l’impression persistante que quelque chose n’allait pas. J’ai conclu que c’était trop monochromatique et qu’il n’y avait pas assez de contraste. La solution consistait à lui ajouter des reflets plus chauds et une bande bleue saturée le long du bord gauche.

Mon objectif est de présenter mon travail à un public plus large et de le commercialiser de manière plus cohérente. En plus de participer à des concours, j’ai créé un site Web afin que tout le monde puisse suivre mon travail.

Chris Breier

Vous voulez voir votre travail en vedette? Participez à notre concours artistique annuel dès aujourd’hui!


PLUS DE RESSOURCES POUR LES ARTISTES

• Regardez des ateliers d’art à la demande sur artistmagazine.TV

• Obtenez un accès illimité à plus de 100 livres d’enseignement artistique

• Séminaires en ligne pour artistes de talent

• Téléchargez instantanément des magazines d’art, des livres, des vidéos et plus encore

• Inscrivez-vous au bulletin électronique de votre réseau d’artistes et recevez un ebook GRATUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × cinq =