Octobre 2015 Artiste du mois | Carrie Waller

Félicitations à notre artiste du mois d’octobre, Carrie Waller! Elle était finaliste au concours artistique annuel du magazine The Artist’s ! Sa peinture Incandescent est ci-dessous. Continuez à faire défiler la page pour en savoir plus sur la vie actuelle de l’artiste au Japon et sur la façon dont elle a grandi dans un ménage créatif!

Fussa, Japon ~ carriewallerfineart.com

Incandescent de Carrie Waller - Artiste du mois TAM

Incandescent (aquarelle, 18 × 24) de Carrie Waller

Je crée de l’art depuis l’école primaire. J’ai eu beaucoup de chance et j’ai eu d’excellents professeurs d’art de l’école primaire jusqu’au collège. J’ai remporté mon premier ruban bleu à l’âge de 8 ans au Texas State Rodeo et cela a scellé l’accord. Je crée de l’art depuis lors. Mon diplôme est en fait en design d’intérieur. Diplômé d’un programme technique, j’ai eu la grande chance d’apprendre le dessin d’architecture technique, la théorie des couleurs et le design, en plus des cours d’art en studio.

Je gagne de l’argent grâce à mon art et à mon enseignement. Je vis actuellement au Japon et je soutiens la carrière de mon mari. J’ai donc dû faire une pause dans les ateliers d’enseignement. Vivre au Japon me donne l’occasion de s’imprégner d’une autre culture et je suis impatient de voir où cette inspiration m’emmènera.

J’ai commencé à peindre à l’aquarelle parce que j’avais des animaux domestiques et éventuellement des enfants que je ne voulais pas être autour de peintures qu’il fallait ventiler. Après avoir peint à l’aquarelle, je ne pouvais pas imaginer passer à un autre support. Je suis tombé amoureux de la peinture sur verre à cause de toutes les formes et couleurs abstraites que vous pouvez capturer. Je suis attiré par les objets ordinaires.

Une fois que l’idée d’un tableau a réfléchi pendant un moment, je rassemble mes accessoires et les range, généralement à l’extérieur ou dans une fenêtre laissant pénétrer la lumière du soleil. Je photographie ma configuration de nature morte sous différents angles; Il n’est pas rare de prendre plus de 100 photos de l’installation. Après avoir analysé mes photos et les avoir modifiées, je fais ensuite un dessin à partir de ma photo. Une fois mon dessin terminé, je le transfère sur du papier pressé à froid Arches 260 lb à l’aide de papier de transfert fait maison. Cela limite la quantité de graphite qui se trouve sur mon papier aquarelle. Je commence ensuite à peindre en utilisant des peintures à l’aquarelle Daniel Smith et un pinceau Kolinsky en sable de taille 4, en partant du côté droit de mon papier vers le côté gauche. Je peins à la manière d’un casse-tête, finissant un domaine avant de passer au suivant.

Je passe quelques semaines sur un tableau donné. J’ai deux jeunes enfants qui requièrent mon attention, alors certains jours, je pourrai peindre pendant 8 heures et d’autres jours, j’aurai la chance de pouvoir y aller en 30 minutes. Pour le tableau Incandescent, j’ai passé environ une semaine et demie.

Cette peinture était la deuxième d’une série de peintures à la lampe et elle était très amusante car c’était un point de vue complètement différent de la même nature morte que celle que j’avais déjà peinte. La seule difficulté était de s’assurer que tous les domaines avaient un sens; vous pouvez voir les ampoules à travers les ampoules, il était donc impératif que tout soit aligné, y compris les ombres et les reflets.

Je prévois d’enseigner des ateliers à l’international et aux États-Unis. Je vais aussi continuer à peindre autant que possible. J’aimerais éventuellement posséder ma propre galerie et me représenter moi-même.

J’ai toujours voulu et besoin de créer. C’est dans mon sang. Ma mère était artisan et je l’ai regardée faire toute ma vie. Mon père est photographe. J’ai appris à voir le monde comme une composition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + deux =